Affaires KAMERHE Human Rights Watch réagit

Réagissant sur la condamnation de Vital Kamerhe par le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe, le Secrétaire général de Human Rights Watch, Ida Sawyer, estime que « Si aucune autre enquête n’est lancée, l’affaire ⁦Vital Kamerhe⁩ risque de rester dans les mémoires comme un simple règlement de comptes entre rivaux politiques ».

Aimer notre page FacebookTimbisa News, parlement populaire et rester éclairé

Une photo du couple Kamerhe à l’ex. prison de Makala à Kinshasa