Mbuzu na Mbuzu de deux heures entre le président honoraire et le Chef de l’Etat.

Un échange pendant deux heures. Entre les deux éléphants de la coalition au pouvoir a abouti sur une

discussion, qui a permis aux deux icônes du FCC CASH à demander à leurs collaborateurs de se mettre au travail dans le but de dissiper les tensions autour de la coalition ,

Pour la journée d’hier le patron du FCC, Joseph Kabila est arrivé en début de soirée à la résidence présidentielle de la N’selé où l’attendait Félix Tshisekedi. Accompagné de deux de ses proches, l’ancien président a été accueilli par l’actuel Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, avant que les deux hommes ne se retirent pour discuter en tête-à-tête. Si le contenu de leurs échanges n’ont intégralement fuité, Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, expliquent leurs proches respectifs, ont néanmoins convenu de la « nécessité de maintenir la coalition« . « Le président Joseph Kabila a été clair durant ses nombreuses rencontres avec le Chef de l’Etat. Il l’a mis en garde contre les extrémistes: cette Nation ne sera pas construite par les extrémistes, lui avait-il dit et nous espérons que le Chef de l’Etat ne laissera pas la nation être prise en otage par des extrémistes« , révèle un cadre du FCC.

Durant l’entretien les deux autorités ont dénoncé un « manque de rationalité » de la part des extrémistes de chaque côté. Les deux coalitions au pouvoir devraient mettre ensemble des « mécanismes » de traitement des conflits entre des membres de CACH et du FCC, alors que Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ont également convenu « d’améliorer leur communication » dans la gestion quotidienne de la coalition. « Les deux éléphants de la coalition ont réaffirmé leur engagement total pour la survie de la coalition. Ils ont appelé chaque camp à mettre de la volonté pour la réussite de la coalition, qui est également une réussite pour la Nation. Mais le Chef de l’Etat a aussi dénoncé le manque de sincérité de nos amis du FCC », explique de son côté un proche du président Félix Tshisekedi.

Le communiquer final étant bloqué, attendons voir la suite

JATI