Concours jeunes talents francophones, arnaque maquillé…

Comme toutes les organisations préparées par les Congolais, les initiateurs du concours veulent arnaquer les partenaires internationaux du concours.

Comme d’habitude ils préparent les concours mais connaissent déjà parmi les gagnants, avec qui une négociation préalable sur les partages de pourcentage ou commission au prix.

En même temps nous signalons la partialité qui fait rage dans le chef des administrateurs du numéro WhatsApp et de l’adresse Gmail sur l’affiche du concours jeunes talents francophones contre covid19, qui sont en train de bloquer et déclasser les vidéos des artistes du grand Kasaï. entre autres l’artiste #NGOYA et l’artiste #MULOWAYI . Nous avions pensé qu’avec la participation des partenaires comme l’UNFPA, Francophonie, OIF, l’ambassade du Canada en RDC, le comité multisectoriel de la riposte…etc., il n’y aura pas de tribalisme,d’injustice ou de discrimination qui gangrènent ce concours.

pourquoi empêcher ces jeunes talents du Kasaï à faire entendre leur voix, sensibiliser les autres sur la Covid19 et sauver des vies? le seul péché est qu’ils sont du Kasaï? c’est triste. Combattons les antivaleurs. S’interrogent les artistes discriminés.

Vous avez dit, concours jeune talent. Un Jeune talent n’est peut pas invité Hollywood pour la réalisation de son clip ? Le message est important…

Ou vous êtes à la fois organisateur, Jury, bailleur, partenaire ou un système pour se faire de l’argent et le redistribuer chez les artistes maisons ou très proche

Ba masta, oncle, tante, père, chérie azo sala na organisme international na proposé concours esimbi, yo Oko gagner mais fungwama na pourcentage, ba Yuma ya ba province ba kokota mais tokofina bango… Une réalité de tous les jours.

JATI