Jair Bolsonaro, président brésilien a été testé positif au Covid-19.

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, portant un masque de protection à Brasilia, le 22 mai 2020.
Le président brésilien, Jair Bolsonaro, portant un masque de protection à Brasilia, le 22 mai 2020. © Adriano Machado, Reuters

Âgé de 65 ans, Jair Bolsonaro, a annoncé à la télévision, mardi, être positif au Covid-19. Il a fait le test après un accès de fièvre lundi. Mais le président brésilien, qui a toujours minimisé le virus alors que son pays déplore plus de 65 000 morts, assure qu’il va « parfaitement bien ». 

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a annoncé mardi 7 juillet avoir été testé positif au Covid-19. « Le résultat positif [du test] vient d’arriver », a déclaré le chef de l’État, 65 ans, lors d’un entretien à plusieurs chaînes de télévision, après avoir eu de la fièvre la veille.

« J’avais 38 degrés de fièvre, mais mes poumons étaient propres. Les médecins m’ont donné de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine (un antibiotique) et après je me suis senti mieux « , a ajouté Jair Bolsonaro qui continue de défendre l’hydroxychloroquine, dont l’efficacité contre le Covid-19 n’a pourtant jamais été prouvée scientifiquement. « Je me suis senti mal, mais si j’avais pris de l’hydroxychloroquine de façon préventive, je ne présenterais aucun symptôme », a-t-il insisté. 

« Je vais parfaitement bien »

« Je vais parfaitement bien », a ensuite assuré le président brésilien. « En tant que président, je suis toujours en première ligne. La vie continue, il faut faire attention avec les personnes âgées, mais pas la peine de paniquer », a insisté Jair Bolsonaro.

« J’avoue que je pensais que j’avais déjà été contaminé avant, sans ressentir de symptômes (…). Si je n’avais pas fait le dépistage, j’aurais pu contaminer des gens », a reconnu le président qui est apparu de nombreuses fois parmi ses sympathisants sans porter de masque, ni respecter de distanciation physique.

Samedi dernier encore, il a participé à une réception à l’ambassade américaine à Brasilia à l’occasion de la fête nationale des Etats-Unis. Sur de nombreuses photos publiées sur les réseaux sociaux, il apparaît le visage découvert en compagnie de plusieurs ministres et de l’ambassadeur. Cette fois, il a précisé qu’il travaillerait désormais le plus possible « par visioconférence ».