Des anti -Malonda dispersés à Goma,  » nous exigeons la libération de nos camarades arrêter lors de la manifestation Anti Ronsard dans l’immédiat, manifester pacifiquement viol quel article de notre constitution. » LUCHA

L’objectif de la manifestation était de contester la désignation de Ronsard Malonda comme président de la CENI, entériné par l’Assemblée Nationale au cours de sa plénière du 02 juillet dernier.

Malgré l’interdiction du maire de la ville, les militants de quelques partis politiques dont l’UDPS, l’ECIDE ainsi que des mouvements citoyens dont Lutte pour le Changement (LUCHA) et Filimbi sont descendus dans les rues de Goma ce mercredi 08 juillet 2020.

D’après les décomptes de certains organisateurs et des sources policières, une centaine de manifestants tout mouvement politique et citoyen confondu ont été interpellés pendant cette répression.

L’on déplore également des blessés côté manifestants et des journalistes brutalisés pendant la couverture de la répression de la marche.

Il sied de signaler que la police a fait usage des bombes à gaz lacrymogènes et tirs de sommation pour disperser la manifestation interdite.

Depuis Goma, la LUCHA exige la libération de leurs camarades arrêter lors de la manifestation Anti Ronsard dans l’immédiat.