20 motocycles réclament leurs motos brûlés par le PPRD

Les militants de l’UDPS se sont accrochagés avec ceux du PPRD ce mercredi 08 juillet 2020 sur l’avenue du 30 juin, dans la ville de Lubumbashi près du siège du parti du sénateur Joseph Kabila. 

Après les accrocharges l’interfédéral de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) acccuse les jeunes du Parti du Peuple pour la Réconstruction et la Démocratie (PPRD) d’avoir brûlé une vingtaine de motos appartenant aux motocyclistes communément wewas, lors de l’affrontement qui a opposé les militants de deux partis politiques.

« Les jeunes du PPRD ont brûlé plus de 20 motos de wewas (motocyclistes, NDLR) lors des échauffourées de ce mercredi. Ce n’est pas correct », a laissé entendre Bruno Tahibangu, interfédéral de l’UDPS section Lubumbashi. a 7sur7

De son côté, JR Kibawa a balayé d’un revers de la main cette accusation.  

« Il y a eu de gens qui voulaient s’attaquer aux bien du parti. Ces militants là ne sont pas reconnus comme étant de l’UDPS, parce que la marche de l’UDPS est prévue pour demain », a indiqué JR Kibawa le porte-parole du FCC section Lubumbashi. 

Et de lâcher :  » Il n’y a aucun militants du PPRD qui a brûlé les motos de gens qui ont provoqué nos jeunes ».