La RDC compte ses morts et blessées ainsi que plusieurs arrestations lors de manifestations contre le nouveau président de la commission électorale »CENI »

Plus au moins huit personnes ont été tuées, dont un policier tandis que plusieurs autres ont été arrêtées alors que plusieurs villes de la RDC étaient en ébullition ce jeudi 09 juillet 2020 répondant à l’appel à manifester lancé par l’UDPS du président Félix Tshisekedi.

La marche pacifique contre le président de la CENI. Kinshasa 09 juillet 2020

Des milliers de personnes sont descendues dans la rue ce jeudi en République démocratique du Congo pour protester contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme nouveau président de la commission électorale nationale indépendante par l’Assemblée nationale.

Les manifestants soupçonnent Ronsard Malonda d’être proche de la coalition FCC de l’ancien président Kabila.

Toujours selon eux , Ronsard Malonda pourrait manquer de partialité lors des prochaines élections de 2023.

La police dispersant les manifestants et mort d’hommes. Kinshasa le 09 juillet 2020

Le PPRD, un autre parti de la coalition au pouvoir, lui a manifesté pour soutenir le nouveau Président de la CENI.

Vue illustration d’un manifestant tué

Les militants du parti Cher au Sénateur Joseph Kabila, se sont accrochés avec ceux de l’UDPS.

Mort d’un sur place d’un manifestant le 09 juillet 2020 à Kinshasa

La loi électorale en RDC prévoit que les confessions religieuses proposent sur la base d’un consensus, une personne pour diriger la commission électorale. Une église de la confession religieuse « Églises des réveils du Congo » a été vandalisée

Le film résumé de la manifestation

Les prochains jours s’annoncent noirs en République démocratique du Congo, les partis politiques d’opposition de la coalition LAMUKA organisent une autre marche contre Ronsard Malonda le 13 juillet 2020 et le FCC un autre regroupement politique au pouvoir annonce a manifesté le 14 juillet 2020 pour soutenir le nouveau président de la centrale électorale RD Congolaise.

Jeampy MP