AFRIQUE. VERS UNE RÉPARATION DE L’HISTOIRE


Hôtel de Brienne, Paris, le 1er juillet 2020. La secrétaire d’État auprès de la ministre des armées, Geneviève Darrieus-
secq remet aux parlementaires et aux maires un ouvrage retraçant les parcours biographiques d’une centaine de
soldats africains ayant combattu pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale. « Morts pour la France, morts
pour notre idéal, ces combattants méritent la reconnaissance pleine et entière de la Nation », peut-on lire sur la préface du
livret. Cette initiative du président Emmanuel Macron, vise à inciter les ociers d’État civils à rebaptiser les rues, les
places et les jardins publics dans les villes françaises, du nom des tirailleurs noirs, longtemps jetés aux oubliettes. Dans
le même temps, 24 crânes de résistants algériens tués lors de la conquête française sont restitués à leur nation. Un acte
inédit de la part de la France qui a toujours refusé de rendre à l’Algérie « ces trophées de guerre » exposés au musée de
l’Homme à Paris. Les mouvements de contestation antiracistes nés de la mort de George Floyd, aux USA, ont boulever-
sé les attitudes dans le camp des colonisateurs. En Belgique, Sa Majesté Philippe, le roi des Belges a exprimé « ses plus
profonds regrets » à la nation congolaise pour les dommages causés lors de la période coloniale belge « dont la douleur
est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés ». Une grande première dans l’histoire du
royaume. Malgré la pression des Nations unies, Bruxelles n’avait jamais accepté de présenter ses excuses pour les dix
millions de morts enregistrés durant les 23 ans de règne de Léopold II au Congo-belge, l’actuelle République
démocratique du Congo. Partout, aux États-Unis, en Angleterre, en Belgique, en France, des manifestants ont démoli
des statues et des monuments des personnages ayant joué un rôle dans l’esclavage et la colonisation. Des messages
forts, qui marquent le point de départ d’une reconsidération de l’histoire de l’Afrique.

africabaobab.net