Dans un appel fraternel à Félix Tshisekedi : Révérend Pasteur Jean-Paul MOKA sollicite la reprise des activités des églises

C’est un appel lancé au Président de la République, le 12 juillet 2020, depuis Bruxelles, par le Révérend Pasteur Jean-Paul Moka au sujet des activités de l’église en Rd-Congo. ‘‘…Au-delà de l’aspect purement spirituel, nos lieux de culte suppléent aux fondamentaux de notre socle social. Sans les lieux de culte, les tensions sociales deviennent insoutenables pour les autorités publiques. Il est plus que temps de les libérer et autoriser le peuple à accéder librement à sa pratique religieuse, sans restriction. Le taux insignifiant de la pandémie dans notre pays n’est pas le fruit du hasard. Dieu est notre protecteur…’’, peut-on lire dans cet appel. 

APPEL FRATERNEL AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EN FAVEUR DES CROYANTS

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Vous avez dédié notre pays à Jésus Christ au stade des martyrs, devant tout le peuple. Nous vous en sommes très reconnaissants. C’est la première fois dans notre histoire qu’un chef de l’état pose un tel acte public depuis notre indépendance.

Les lieux de culte remplacent nos centres d’aide social, nos cabinets de psychologues et de psychiatres, nos bureaux de thérapie de couples, nos sites de lieux de rencontres et j’en passe.

Au-delà de l’aspect purement spirituel, nos lieux de culte suppléent aux fondamentaux de notre socle social. Sans les lieux de culte, les tensions sociales deviennent insoutenables pour les autorités publiques. Il est plus que temps de les libérer et autoriser le peuple à accéder librement à sa pratique religieuse, sans restriction. Le taux insignifiant de la pandémie dans notre pays n’est pas le fruit du hasard. Dieu est notre protecteur !

Notre culture et notre histoire reposent sur le spirituel. Nous ne devons plus négliger cet aspect de notre vie politique. Par Conséquent, je vous encourage à poursuivre sur votre lancée positive dans ce chapitre, en recommandant les points suivants :

  1. La reprise des activités de nos églises
  2. La formation de nos leaders religieux aux aspects liés à la pandémie
  3. La création d’un ministère des cultes au sein du gouvernement
  4. La mécanisation salariale des serviteurs de Dieu
  5. Le financement de l’éducation religieuse dans les écoles
  6. La promotion de notre culture spirituelle et historique

Les prises de position politique de nos leaders religieux sont le résultat de toutes ces frustrations.

Les conséquences destructrices ne font que commencer mais il est encore temps d’essayer d’enrailler le mal profond qui a été fait par les décisions récentes qui n’ont pas été créatives dans l’intégration de nos réalités sociales.

Je sollicite la protection divine sur votre institution et sur votre personne.

laprosperiteonline.net