Retour sur l’Affaire Ronsard MALONDA, la précision de l’évêque Sony Kafuta

 » Je dois dire les vérités et réalités internes qu’on a toujours garder secret pour nos réunions des confessions religieuses en RDC.

Vu la situation actuelle j’ai compris que le diable le père de mensonge, a un seul objectif de tout faire pour rendre difficile et compliquer la vie de notre population.

Je commence à la genèse de l’affaire qui nous amené jusqu’à ce jour sur l’affaire MALONDA Ronsard.

Au mois de juin 2020. , Nous les chefs de confessions religieuses, nous avions reçu une invitation de la présidente de l’Assemblée nationale.

Nous étions tous au nombre de 8 chefs de confessions religieuses allé répondre à cette visitation au bureau de l’Assemblée nationale.

Arrivée là, la présidente de l’Assemblée nationale nous avait posé une grande question :  » C’est bien vous les seuls personnes qui vivent avec le peuple congolais d’une manière très régulière. l’Assemblée nationale veut savoir exactement ce que la population vit , c’est Quoi la réalité ??? »

A tour de rôle, chaque Chef religieux avait donné ce que lui a entendu… Et la présidente prenait note.

Après avant la fin de la réunion, la présidente de l’Assemblée nationale nous avait informé sur la nécessité de présenter à l’assemblée nationale le Candidat qui devra remplacer Corneille NANGA à la CENI.

Nous lui avons dit, tous 8 chefs que: » Veille nous patienter, nous allons nous réunir tous pour vous amener un candidat.

Il faut savoir que: Notre plateforme de confessions religieuses a 29 ans depuis sa création.

Elle est composée de 8 confessions religieuses à savoir : La CENCO ( ÉGLISE CATHOLIQUE), L’ECC( ÉGLISE PROTESTANTE), L’ÉGLISE KINBANGUITE, L’ERC( ÉGLISES DE RÉVEIL S), L’EGLISE ORTHODOXES .

C’est grâce au travail de cette plateforme que dans notre pays, il n’y a jamais eu de conflit entre les Chrétiens et les musulmans.

Nous sommes dirigé par la CENCO, c’est l’eglise catholique qui tient la présidence, le secrétariat des nos techniciens est dirigé par L’abbé SHOLE de la CENCO et c’est toujours lui qui est notre porte parole.

Il faut savoir que, il y a une année que plusieurs personnes déposaient et proposaient déjà de Candidature pour diriger la CENI, Nous avions 24 candidats au total.

Parmis ces candidats, chaque confessions religieuses avait ses candidats, et nous ERC nous en avions 3 plus un candidat que l’Évêque Pascal Mukuna avait proposé depuis plusieurs mois.

Nous avons laissé au secrétariat ( nos techniciens) dirigé par L’abbé SHOLE d’examiner toutes les Candidatures valider les bonnes et rejetter les mauvaises Candidatures.

Le 08 JUIN de cette année, nous nous étions retrouvé comme d’habitude sous la présidence du Cardinal Ambongo pour suivre le travail des nos techniciens dirigé par L’abbé SHOLE.

Nos techniciens nous avaient présenté que sur les 24 Candidatures, seul 6 ont été retenus. Et les autres dont tous les 3 de l’ERC étaient rejeté, ceux des musulmans, ceux de l’orthodoxe… Mais parmis les 6 retenus, il y avait deux de l’eglise catholique dont Mr CYRIL et Mr RONSARD tous deux fidèles de l’eglise catholique. Il y avait un de l’ECC et l’autre de l’église Kimbangu.

Notre président Cardinal Ambongo avait dit que, etudier les 6 Candidatures, car déjà sur les 6 , il y a 3 Candidatures qui sont très proches du nouveau président Félix Tshisekedi et par coïncidence ils sont tous de sa tribu.

Directement, sur base de cette révélation du Cardinal Ambongo nous avions le même jour annulé et déclassé les 3 personnes là.

Il nous restait que 3 autres dont Deux fidèles de l’eglise catholique ( Cyril et Ronsard) puis un de l’ECC.

Sur ces trois candidats, le président Cardinal Ambongo ensemble avec nous autres nous nous avions dit que, Nous ne devons pas mettre à la CENI des apprentis qui viendront apprendre mais nous devons choisir parmi les trois une personne capable d’organiser les élections digne par sa connaissance en la matière.

Le cardinal Ambongo nous avait donné de parrainé chacun ( Chef de confession religieuse) une candidature.

Après les exposés sur les CV de candidatures à l’absence des individus concerné par nos experts qui sont dirigés par l’abbé SHOLE.
Le cardinal Ambongo nous avait demandé de refuser la candidature de MALONDA car selon les propres mots sortie de la bouche du cardinal Ambongo : MALONDA est un secrétaire exécutif de la CENI depuis 15 ans , et c’est lui l’organe maîtresse de la tricherie des élections prèsidentielles qui ont fait de Félix Tshisekedi prèsident de la République.

Sur ce point tous nous nous étions revolté contre le propos du cardinal Ambongo.

Pourquoi c’est toujours l’eglise catholique qui refuse les résultats des élections prèsidentielles ???

En 2006 , leur Candidat L’abbé MALU MALU , après les votes, la même Église catholique avait refusé les résultats donné par son propre élément.

En 2011, l’eglise catholique s’était retiré et avait refusé les résultats et en 2018, la même chose. Ma question au cardinal Ambongo sur la place le même jour, Qu’est ce que l’église catholique recherche au juste au Congo ???? Alors la raison donnée par Ambongo sur Le rejet par force de MALONDA a été rejetée.

Et nous étions passé au prononcé du parrainage :
Lui le cardinal Ambongo c’était placé derrière la candidature de Cyril, l’ECC s’était placé derrière leur Candidat, et nous L’ERC nous nous étions placé derrière l’autre candidat fidèle de l’eglise catholique Ronsard MALONDA. Voilà là où Moi Sony KAFUTA je suis Mal vu pour Ambongo.

Le cardinal Ambongo nous avait dit veuillons passer par le vote car le consensus à échoué.

Il avait Poser la question entre nous 8 chefs après que les techniciens soient partis :  » Qui sont pour Ronsard MALONDA ??? »

6 chefs de confessions religieuses sur 8 avaient voté pour Ronsard MALONDA acause surtout de son CV.

Aulieu de le déclarer déjà voté, le cardinal Ambongo avait recommencé le vote.

Il demande au deuxième tour, Qui sont pour Cyril ???

3 chefs dont moi Sony KAFUTA nous avions voté pour Cyril le candidat d’ Ambongo.

Le cardinal Ambongo revient encore pour la troisième fois, qui sont pour le candidat de L’ECC???

2 Chef religieux seulement dont le Chef de l’ECC avaient accepté.

Alors , sur 8 personnes.
6 avaient déjà accepté Pour lui.

Pourquoi vouloir créer de troubles sur la personne acause d’une raison accusant encore l’élection présidentielle du président actuel ???

Sony KAFUTA représentant légal de l’ERC