France : le rappeur MHD remis en liberté sous contrôle judiciaire

Mohamed Sylla, de son vrai nom, avait été mis en examen en janvier 2019 et placé en détention provisoire pour son implication supposée dans une rixe. Il a rendez-vous au tribunal le 23 juillet.

Mis en examen et incarcéré depuis janvier 2019 pour « homicide volontaire » suite à une rixe mortelle à Paris à l’été 2018, a été libéré jeudi sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de sources concordantes. Une source proche du dossier a indiqué que le mandat de dépôt du musicien expirait jeudi, et son avocate, Me Elise Arfi, a confirmé qu’il avait été libéré en milieu de journée. Il pourrait toutefois retourner en détention prochainement, si la cour d’appel de Paris infirme le 23 juillet une ordonnance de non-prolongation de sa détention provisoire.

MHD est l’inventeur autoproclamé de l’« afro-trap », mélange de rap et de musiques africaines. Il est connu notamment pour un tube à la gloire du PSG.

Sa carrière a connu un net coup d’arrêt en janvier 2019 quand il a été mis en examen pour « homicide volontaire » et placé en détention provisoire dans une affaire de règlement de comptes supposé entre groupes rivaux dans le nord-est de Paris.

Pour les fans comme deogracias à Kinshasa, voyons voir la suite après le 23 juillet 2020 pour une célébration totale.

JATI