Procès en appel de Kamerhe : la cour d’appel renvoie l’affaire au 7 août prochain

La Cour d’appel de Kinshasa-Gombe vient de se déclarer saisie à l’égard des prévenus et non saisie à l’égard de la partie civile, et décide de renvoyer l’affaire à 2 semaines (le 07/08/2020) pour régulariser la procédure à l’égard de la partie civile.
En appel, le prévenu Vital Kamerhe, condamné au premier degré à 20 ans des travaux forcés et dix ans d’inéligibilité dans une affaire de détournement des derniers publics et corruption avérée, entend la correction du jugement prononcé par le tribunal de grande de Kinshasa-Gombe.

Procès en appel de Kamerhe : la cour d’appel renvoie l’affaire au 7 août prochain