RDC : plusieurs techniciens de la RTNC et trois membres de la presse présidentielle placés en garde à vue depuis samedi

Plusieurs techniciens de la Radio-télévision Nationale Congolaise (RTNC) et trois membres de la presse présidentielle ont été placés  mis en garde à vue par le Conseil national de sécurité (CNS) depuis samedi 25 juillet dernier.

Dans le lot des personnes arrêtées se trouve plusieurs techniciens de la RTNC, un journaliste de la télévision nationale (RTNC) attaché à la présidence, Patrick Mukuy, ainsi que deux cameramen Roger Diey et David EKabani. 

Ils sont soupçonnés d’avoir fait fuiter le dernier discours du Chef de l’Etat sur la levée de l’état d’urgence. 

Pour sa part, Giscard Kusema, directeur adjoint de la presse présidentielle, également parmi les suspects est en liberté «mais ses téléphones ont été confisqués pour des raisons d’enquête», affirment nos sources.

Quelques minutes avant la diffusion du discours de Félix Tshisekedi sur la levée de l’état de d’urgence, un audio d’une minute avait été partagé sur les réseaux sociaux.

« Tous les suspects déclarent à l’unanimité d’avoir vu un membre de la presse présidentielle, journaliste de la chaîne de télévision YouTube 00243, chaîne en ligne appartenant au Directeur de la presse présidentielle, en train d’enregistrer le discours du président de la république avant sa diffusion sur la chaîne publique », rapportent nos sources à la présidence.  

Source :RDC : plusieurs techniciens de la RTNC et trois membres de la presse présidentielle placés en garde à vue depuis samedi