Mort de Kansai Yamamoto, le célèbre couturier japonais

DÉCÈS – Les lumières se sont éteintes pour Kansai Yamamoto. Ce lundi 27 juillet, la marque éponyme du créateur de mode japonais a confirmé sur son compte Instagram le décès de ce dernier, survenu à l’âge de 76 ans des suites d’une leucémie, le 21 juillet dernier.

“Malgré son combat contre la maladie, il est toujours resté positif, peut-on lire en légende du cliché ci-dessous. Il n’a jamais perdu sa passion pour la création. Il était fermement déterminé à se rétablir et à revenir avec une énergie débordante pour vous revoir.”

L’information a été également confirmée peu de temps après par sa fille, l’actrice Mirai Yamamoto. “Il a quitté ce monde en paix, entouré de ceux qu’il aimait, a-t-elle ajouté sur le même réseau social. À mes yeux, mon père n’était pas seulement la personne énergique et électrique que le monde connaissait, mais aussi un être attentionné, bienveillant et plein d’affection.”

Défier les normes de genre

Né en 1944, Kansai Yamamoto était connu pour ses créations audacieuses. Elles défiaient les normes de genre et faisaient appel à d’éclatantes couleurs et à des motifs avant-gardistes.

C’est dans les années 1970 qu’il accède à la notoriété, époque à partir de laquelle il devient le première styliste japonais à faire défiler ses collections à la Fashion Week de Londres. C’est aussi à cette époque qu’il perce au sein du grand public grâce à ses collaborations avec David Bowie, pour qui il a réalisé en 1973 une partie des tenus de Ziggy Stardust, l’alter ego du chanteur.

Mais son style graphique accrocheur, avec des couleurs saturées et des motifs vivants, lui donnaient une place à part parmi les icônes plus minimalistes de la mode japonaise.