Procès Politique, les Kamerhistes du mouvement WAZALENDO, s’entretiendront avec LEILA ZERROUGUI. Ce Mardi 04 Août 2020.

Kamerhe en prison mais il y a plusieurs Kamerhistes en liberté et qui poursuivent des contacts pour dénoncer le jugement du TGI/Gombe, « de politique et de bourde. »

Les WAZALENDO »S » ce mouvement des patriotes Kamerhistes multiplient après la condamnation du directeur de cabinet du Chef de l’État Congolais, des contacts pour dénoncer la politisation du procès mais aussi celui de chercher la paix, l’unité nationale, la sécurité à travers le rapprochement de toutes les composantes de la classe politique en République Démocratique du Congo. Et pensent par conséquent « gardé Vital KAMERHE en prison, occasionneraient plusieurs crises, en dehors de ce qui se vit déjà. »

Après être reçus par différentes personnalités et organismes, ces Kamerhistes de WAZALENDO seront face à face, ce 04 août avec la Représentante du secrétaire Général des Nations unies en RDC, Madame LEILA ZERROUGUI. D’après un communiqué parvenu à timbisa.news

Lire aussi DOSSIER KAMERHE, »SI C’EST POLITIQUE »NOUS SOMMES AUSSI PRÉOCCUPÉ, OLENGANKOY JOSEPH

Lire L’ABBÉ DONATIEN NSHOLE, NOUS SUIVRONS DE PRÊT LE DOSSIER KAMERHE

Lire aussi BALLET POLITIQUE À LA PRISON CENTRALE DE MAKALA, MWILANYA DU FCC A ÉTÉ REÇU PAR KAMERHE. RETOUR SUR L’APPROCHE DE WAZALENDO’S

En RD Congo, le désir d’état de droit est manifeste. Pour y parvenir, les Congolais auront besoin d’être rassurés sur le fait que cette affaire n’était pas un procès purement politique. De nombreuses victimes et familles attendent également que justice soit rendue pour des crimes et des violations des droits commis par des responsables de l’administration précédente, dont certains sont encore en fonction. Réaction d’Ida SAWYER Directrice par intérim, division Crises et conflit de HRW

Ouvert le 24 juillet, le procès en appel de Kamerhe a été renvoyé au 7 août pour régularisation de la saisine.

Vital Kamerhe a sollicité une fois de plus la liberté provisoire sans succès. Ses avocats restés néanmoins confiant pour la suite du procès. La saga judiciaire quant à elle, continue.

Alivision Tshimanga