RDC : « le gouverneur de la Tshopo est appelé à respecter les lois de la République ainsi que les principes et jeux démocratiques. Me Maurice Mopunga

Le gouverneur de la Tshopo, Walle Lufungula

La confusion est totale à la province de la Tshopo, en République démocratique du Congo. Après la plénière qui a examiné la motion de censure contre le gouverneur Walle Lufungula à l’organe délibérant provincial, sur 28 votants, 17 se sont exprimés pour et 10 contres.La loi et le règlement d’ordre intérieure des assemblées précisent bien que le vote favorable à la motion doit atteindre la majorité absolue des bulletins valablement exprimés; vu le résultat, ainsi que le p.-v. de ladite plénière, le gouverneur devrait présenter sa démission pour se conformer aux prescrits de la loi de la République. Le 28 juillet 2020, le commissaire provincial ad intérim de la police nationale vient de violer intentionnellement le siège de l’assemblée provinciale alors que ce lieu est protégé par la constitution de la République démocratique du Congo.

Pour maître Maurice Mopunga, cadre de l’UNC et secrétaire général ai, de la plate-forme soutenons Vital KAMERHE « SVK », « Nous fustigions les comportements de la police face à l’inviolabilité de l’assemblée provinciale pour la énième fois suite à la crise qui règne dans les deux institutions de la province, tout en lui rappelant sa mission régalienne de protéger les personnes et leurs biens, et de s’abstenir d’être au service d’un individu, ainsi que toute manipulation politicienne. Appelons aussi le gouverneur au respect des lois de la République et au principe de jeux démocratiques, et d’éviter le bras de fer avec la population car le peuple gagne toujours.

Siège de l’Assemblée provinciale de la Tshopo

Notons que l’Assemblée provinciale, pour sa part, ne décolère pas. Un autre dossier attend le gouverneur Walle Lufungula à la cour de cassation. Il est mis en accusation avec deux de ses ministres pour détournement des deniers publics, apprend Timbisa news

Et pour le camp du gouverneur Walle Lufungula, les esprits se mûrissent. La cour avait tranché et a mis fin à la confusion d’interprétation d’une motion, le gouverneur reste en fonction.

Dossier à suivre

Alivision T