RDC: Massacre de Kipupu : plus de 200 morts recensés par la société civile

Selon la société civile locale, plus de 200 personnes ont été massacrées dans la nuit du jeudi16 au vendredi 17 juillet dans le village de Kipupu, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu. Une attaque attribuée aux milices d’autodéfense populaire Gumino et Twiraheno. Cette dernière a même revendiqué le massacre.

Dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 juillet, dans le village de Kipupu, 200 personnes ont été tuées et 10  femmes violées. On dénombre également 250 maisons incendiées et plus de 150 personnes toujours portées disparues. C’est le bilan dramatique qu’a annoncé Mwené Bolongo Ngimi, vice-président de la société civile de Kipupu. Ce constat est également soutenu par plus de 30 députés provinciaux qui parlent même de 220 personnes tuées.

Un bilan toutefois contredit par le gouvernement provincial. Dans le compte rendu du conseil provincial des ministres tenu le 24 juillet dernier, le gouvernement du Sud-Kivu parle de son côté d’une dizaine de morts, de plusieurs villages incendiés, de biens pillés et d’actes criminels

Massacre de Kipupu : plus de 200 morts recensés par la société civile