Cameroun : Stephen Tataw, capitaine des Lions indomptables de 1990, est décédé

La Fédération camerounaise de football a annoncé, vendredi 31 juillet, la mort de Stephen Tataw, à l’âge de 57 ans, d’une maladie. L’ancien défenseur fut le capitaine des Lions indomptables qui s’étaient hissés en quarts de finale de la Coupe du monde 1990. D’illustres internationaux camerounais lui rendent hommage.

Le football camerounais est en deuil. Après Louis M’Fédé en juin 2013 et Benjamin Massing en décembre 2017, un troisième héros de la Coupe du monde 1990 s’est éteint. La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a fait part du décès de Stephen Tataw, survenu vendredi 31 juillet. L’ancien joueur est mort « des suites d’une maladie », indique la Fecafoot. Il était âgé de 57 ans.

Un emblème du Cameroun quart-de-finaliste du Mondial 1990

Passé par le Tonnerre de Yaoundé, où il a côtoyé Roger Milla et George Weah, ainsi que par l’Olympique Mvolyé, Stephen Tataw a fait partie de l’équipe du Cameroun qui a remporté la deuxième des cinq Coupes d’Afrique des nations de son histoire, en 1988 au Maroc, sous les ordres de Claude Le Roy. Le latéral droit fut également retenu dans le groupe pour la Coupe du monde 1990.

En Italie, Stephen Tataw était même le capitaine de la sélection dirigée par Valeri Nepomniachi. Pour la première fois de l’histoire, une sélection africaine se hissa jusqu’en quarts de finale d’une Coupe du monde. Au milieu des années 1990, le défenseur joua deux saisons dans le championnat japonais avant de raccrocher les crampons. Il occupait récemment encore le poste de superviseur général des sélections nationales pour la Fecafoot. Sa dernière apparition publique remontait à février 2020, quand il participa au tirage au sort du CHAN 2020 avec Salomon Olembé.

Stephen Tataw, capitaine des Lions indomptables de 1990, est décédé