RDC: Affaire Godé Mpoy et députés honoraires, plainte contre plainte

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa est accusé par un groupe des anciens députés provinciaux pour un présumé détournement de 583.500.000 FC d’après une plainte adressée le 30 juillet 2020 au Procureur Général près la cour de cassation à Kinshasa-Gombe

Selon ces députés honoraires, »la banque centrale du Congo avait débloqué 583 500 000 FC à titre d’acompte sur les indemnités de sortie des députés sortant de la ville de Kinshasa, du reste régulièrement perçu par le comptable de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, qui du reste n’a rien payé aux concernés jusqu’à ce jour ». Et renseignent en s’inquiétant « si rien n’est fait de toute urgence, même notre deuxième acompte de 583.500.000 FC dont le paiement interviendra incessamment risque de subir le même sort ».

Informé Godefroid Mpoy, président de l’assemblée provinciale a décidé de porter plainte contre ce groupe de députés provinciaux. Tout en rappelant selon une communication parut dans la presse que « le gouvernement provincial avait payé en octobre 2011 l’équivalent de 40.000 dollars a chaque élu » de la première législature comme indemnité de sortie. »

« Le gouvernement central n’étant pas informé que les députés avaient déjà touché leurs indemnités de sortie décaissa à nouveau 350.000 dollars américains en 2019 »

De ce fait, le président de l’Assemblée provinciale retourna ladite somme de 583.500.000 FC au gouvernement provincial ».

Pour Godé Mpoy, ces députés honoraires qui m’ont chargé ont déjà été payés et veulent être payés deux fois.

Ces anciens élus ne sont pas d’avis avec l’actuel patron de l’assemblée provinciale de Kinshasa et justifient leur action en justice pour bien vouloir redresser, ce qu’ils qualifient d’équilibres sociaux rompus par les actes posés par le Président de l’Assemblée provinciale.

L’honorable Gode Mpoy à la fois, Pasteur et Ambassadeur universel de la paix est loin de défavoriser la bonne gouvernance.

Alivision Tshimanga