RDC: Honorable Christelle Ngoy Bukumbabu « est poursuivie (pour) offense au Chef de l’Etat ».

La députée provinciale et fille du sénateur Ngoy KASANJI Chevalier de la paix, Christelle Ngoy est poursuivie pour offense au chef de l’état, selon un avis de recherche fuité sur les réseaux sociaux.

Malgré ses excuses à la première dame, un avis de recherche du Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete est émis contre cette députée provinciale de Mbuji-Mayi.

Les Forces de l’ordre sont chargées de « l’appréhender et l’acheminer sous bonne escorte, en cas de découverte ».

Retour sur les mots du pardon.

Sur une courte séquence vidéo elle lit :
« Il m’a été attribué des propos tenus à l’endroit de la très distinguée première dame Denise Nyakeru Tshisekedi. En tant que mère et enfant, j’ai beaucoup d’estime à l’endroit de ma propre mère ainsi qu’à toutes les mères du monde.je ne peux pas manqué du respect à la très distinguée première dame. Si quelque part mes propos auraient versé la première dame pour qui j’ai bcp d’estime et respect, pour preuve mon compte Facebook, je lui demande sincèrement pardon. L’éducation reçue de mes parents ainsi que ma religion chrétienne ne me permettent pas de tenir des propos désobligeants à l’endroit des parents. Chers parents, veuillez me pardonner.

Alivision Tshimanga