RDC: Kamerhe introduit une nouvelle demande de mise en liberté provisoire. Procès en appel renvoyé au 18 septembre

La cour d’appel de la Gombe vient de reporter à nouveau l’audience dans l’affaire qui oppose Vital Kamerhe directeur de cabinet de Félix TSHISEKEDI au ministère public dans le dossier maisons préfabriquées.

Comme lors des précédents renvois, la cour veut “régulariser la saisine”.  

Vital Kamerhe, malgré tout, introduit une nouvelle demande de mise en liberté provisoire. Pendant que la cour d’appel de Kinshasa/Gombe a renvoyé le procès au 18 septembre 2020 en chambre foraine à la prison de Makala.

Le directeur de cabinet du Chef de l’État Congolais, Vital Kamerhe avait interjeté l’appel contre l’arrêt du tribunal de grande instance de la Gombe qui l’avait condamné à 20 ans de travaux forcés pour détournement des deniers publics.

Alivision Tshimanga