RDC-justice : Yvette Sequeira Kimbuta demande sa mise en liberté provisoire !

Arrêtee provisoirement depuis le vendredi dernier pour extorsion et faux en écriture dans le cadre d’un conflit parcellaire, Yvette Kimbuta,épouse du sénateur André Kimbuta, sollicite une liberté provisoire auprès du procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe.

Dans sa correspondance adressée au procureur, Yvette Kimbuta dit avoir conclu la vente de cette parcelle située sur l’avenue du Cercle à Gombe en bonne et due forme avec Tshimanga Musamba Lucienne en date du 22 décembre 2009 portant sur la parcelle couverte à l’époque par le certificat d’enregistrement volume Al417,follo 82 du 22 septembre 2006.

La femme de l’ancien gouverneur de la ville de Kinshasa pense qu’il n’existe pas d’indices sérieux de culpabilité à sa charge d’autant plus que le contenu de l’acte transactionnel n’a altéré aucune vérité et sa fuite n’est pas à craindre étant femme d’un haut cadre de la Rdc, le sénateur André Kimbuta.

Elle s’est dit innocente de l’acte lui reprochée et sollicite sa liberté provisoire moyennant une caution qui lui sera exigée. Aussi Yvette Kimbuta a été surprise de constater son mandat d’arrêt provisoire, pour être acheminée en toute célérité inquiétante au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, CPRK depuis vendredi. Et pourtant son adresse est connue de tous.

JATI