RDC : la Convention Cœur du Monde(CCM) condamne l’assassinat de 2 élèves à Masisi et appelle le gouvernement à la responsabilité

La Convention Cœur du Monde, a condamné, le vendredi 28 août 2020, l’assassinat ignoble de 2 élèves finalistes de l’école primaire, dans le territoire de Masisi au Nord Kivu, dans Est de la République démocratique du Congo, le 27 août, alors qu’ils passaient leur examen national de fin d’études primaires.

Dans un constat d’amertume de l’insécurité au quotidien à l’Est de la RDC: « ce vraiment regrettable l’assassinat de 2 élèves au Nord Kivu dans le territoire de massisi vient s’ajouter au bilan macabre de 220 Congolais lâchement abattus à Kipupu dans le territoire de mwenga au Sud Kivu, plus de 53 personnes dans le Bunia en Ituri en plus de 15 autres lâchement abattus très récemment à Sang -Uvira, la liste est largement longue. » Atteste Jeampy Tshimanga, directeur national de cette structure citoyenne

Selon les sources de Kivu Security, un projet conjoint de Human Rights Watch, cinq élèves ont perdu la vie dans cette attaque menée par une milice non identifiée. Plusieurs personnes ont été enlevées dont deux enseignants selon la même source.

La Convention cœur du monde appelle, le Président de la République et Chef de l’État de la République Démocratique du Congo de mettre fin à cette insécurité récurrente qui ne cesse d’endeuiller son pays ; et invite la population congolaise à dire non à l’insécurité généralisée et la convie d’initié par elle derrière le président de la République pour agir comme un seul homme pour trouver la Paix.

Par la teneur de l’insécurité généralisée perçue comme interminable, il est plus qu’une interpellation a tout décideurs de jouer chacun son rôle, pour donner une issue heureuse à la situation sécuritaire en République démocratique du Congo.

La rédaction