RDC: Kitenge Yezu qualifie Martin Fayulu et Théodore Ngoy: « les deux compères de « possédés  »

Martin Fayulu a rejoint la démarche de Théodore Ngoy en accusant le président de la République, Félix Tshisekedi, de violer la Constitution, en nommant les deux juges de la Cour constitutionnelle à la Cour de cassation, alors qu’ils sont en plein mandat.

Pour le duo Fayulu-Ngoy, la Constitution n’autorise pas cette permutation. Ils ajoutent que cette  » violation intentionnelle » de la Constitution devrait pousser les deux Chambres du parlement, réunies en Congrès, à accuser le président de la République de haute trahison.

Réagissant aux accusations de haute trahison proférées contre le Chef de l’État par Martin Fayulu et Théodore Ngoy, deux candidats malheureux à la dernières présidentielle, le Haut représentant du Chef de l’État, Kitenge Yezu, qualifie les deux compères de « possédés  » et estime qu’ils « ne représentent rien en dehors des médias ».

« L’éducation, c’est la famille qui la donne;l’instruction, c’est l’État qui la doit. Désormais pris en charge par l’EPSP. Que représentent ces possédés en dehors des médias?, » s’est- il interrogé.

« Tombés, ils ne se relèveront jamais. Aveuglés par la haine, ils se brossent les dents dans le sens de la brosse. »a-t-il poursuivi

Jeampy MP