RDC: »L’arrestation du major Christian Ngoy est un signal fort », estime Rostin Manketa.

Le directeur de la VSV rappelle que Christian Ngoy, « en tant que sportif, c’est lui qui avait tordu le coup de Floribert Chebeya, après l’avoir récupéré à la réception de l’Inspection générale de la Police. C’est lui qui l’avait torturé et tué ».

Condamnés à mort par contumace, le Major Christian Ngoy et son garde du corps Jacques Mugabo, s’étaient soustraits de la justice militaire.

Lire la suite