RDC: l’IGF constate un réseau mafieux à la Direction General de Publicité Exterieure de Kinshasa.

Nos sources concordantes attestent qu’à la DGPEK, il existe mécanisme de détournement de la taxe publicitaire des grandes sociétés sous le label d’un concept obscure « FRAIS TECHNIQUES « , pourtant illégaux, un mécanisme qui consiste à minorer les déclarations des grandes entreprises, notamment les télécoms et les brassicoles, pour couvrir des opérations de retro-commissions, entre les délégués de ces entreprises et le cercle très restreint de Régine KINGUNZA, Directrice Générale de la DGPEK et son protégé Dieudonné ISSUMO directeur administratif financier.

Actuellement, les inspecteurs généraux de L’Inspection Generale des Finances sont à pied d’oeuvre pour arrêter l’hémorragie financière au sein de la DGPEK, hémorragie qui fait perdre à la Ville plusieurs millions de dollars du secteur de la Publicité.

Suite aux graves soupçons de détournement de la taxe de la publicité extérieure dans la Ville de Kinshasa, consécutifs à la mission en cours de l’inspection générale des Finances au sein de cette régie financière de la Ville de Kinshasa, le Directeur Administratif et financier Dieudonné Issumo serait en fuite.

Pour la Directrice Générale de la Direction Generale de Publicite Exterieure de Kinshasa, dit à qui veut l’entendre qu’elle n’y ait pour rien, accuserait plutôt son directeur financier d’être à la base de ce réseau mafieux.

Lire aussi Contrôle IGF à la DGPEK: Dieudonné ISSUMO, Directeur Administratif et Financier en fuite en Europe