RDC : Exonérations et allègements fiscaux : le FCCien Sele Yalaghuli défie Tshisekedi clairement.

Le ministre des Finances ouvre une procédure disciplinaire à l’encontre du Directeur général ad intérim de la Direction générale des douanes et accises (DGDA). Une manière pour Sele Yalaghuli de faire des représailles à JB Nkongolo Kabila Mushi à qui il reprocherait d’avoir suspendu toutes les exonérations et allègements fiscaux frauduleux conformément aux dispositions prises au conseil des ministres.

La procédure judiciaire initiée par le ministre des Finances contre ce mandataire public est un manque de respect non seulement au Président de la République comme institution, mais aussi à l’ensemble de membres du Gouvernement de la RDC. A travers cette façon de faire de Sele Yalaghuli, des observateurs avertis notent un refus catégorique de l’argentier national de mettre en application les décisions prises au sommet de l’État.

La suspension des exonérations et allègements fiscaux dont il est question n’est pas une décision émanant de la DGDA ou d’autres régies financières. C’est une option levée par Félix Tshisekedi au cours d’un conseil des ministres tenu sous sa direction. Le chef de l’État, se basant sur le rapport préliminaire de l’Inspection générale des finances (IFG), a constaté avec regret que des millions de dollars américains échappent au Trésor public suite aux exonérations et allègements fiscaux qui n’obéissent pas à la législation en vigueur en RDC.

Raison pour laquelle, Félix Tshisekedi a demandé aux régies qui dépendent du ministère des Finances de suspendre toutes exonérations et tous allègements fiscaux accordés aux entreprises et particuliers qui ne répondent pas aux normes. Une décision qui ne vise qu’agrandir l’assiette fiscale en vue de permettre au pays d’avoir les moyens de se doter d’un budget correspondant à ses ressources.

Face aux raisons avancées ci-haut, l’opinion ne comprend pas comment un ministre des Finances peut-il ouvrir une procédure disciplinaire contre un mandataire public qui ne fait qu’exécuter les résolutions prises au conseil des ministres. On serait tenté d’affirmer que Sele Yalaghuli défie en toute transparence le leadership du Président de la République.
« Le temps a fini de dévoiler qui est l’homme Sele Yalaghuli », murmure-t-on dans les allés du ministère des Finances.

Source : Exonérations et allègements fiscaux : Sele Yalaghuli défie Tshisekedi et ouvre une procédure disciplinaire contre le DG a.i de la DGDA