RDC: Dénis Kambayi dénonce une campagne de diabolisation et dit non à tout esprit tribal

Dans sa publication de ce mardi 20 Octobre 2020 sur la prestation de serment des juges constitutionnels, le site d’information africa24sur24.net a cité nommément le sénateur Dénis Kambayi, s’interrogeant sur sa participation ou non à la dite cérémonie avec comme titre : « Les élus FCC du Kasaï dont Denis Kambayi boycotteront l’invitation de Félix Tshisekedi ? »

Interrogé à ce sujet, le sénateur Dénis Kambayi dit ne pas être concerné par cet article et promets de continuer sa lutte de défendre la coalition FCC-CACH, dont il a fait son cheval de bataille et qu’il ne sera jamais d’accord avec les extrémistes de tout bord ni tout discours tribal, qu’ils soient du FCC ou CACH.

Pour cet ancien gouverneur du Kasaï central, aucun développement n’est possible sans la paix et que cette paix passe par la bonne marche de coalition.

Tout en mettant en garde l’auteur de cet article, Dénis Kambayi a par ailleurs souligné que ce journaliste est responsable de ses écrits et que son cabinet conseil se réserve le droit de saisir les cours et tribunaux ainsi que le président de l’UNPC pour réparation.

Il sied de noter que, coincé par la décision de Félix TSHISEKEDI de recevoir les serments des trois nouveaux membres de la Cour constitutionnelle ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple, le Front Commun pour le Congo (FCC) s’est, après avoir écrit à Félix Tshisekedi par l’entremise des présidents du sénat et de l’Assemblée nationale pour lui signifier le boycott de la cérémonie, s’est réuni ce jour pour tirer les conséquences de cette décision du Chef de l’État.

Source : RDC: Dénis Kambayi dénonce une campagne de diabolisation contre sa personne et dit non à tout esprit tribal