En route vers les marches du podium des distingués, huit nouvelles étoiles de la scène congolaise

La RDC, le pays de la rumba regorge des talents musicaux reconnus à l’international. À côté des stars qui rayonnent comme Fally IpupaFerré Gola ou Innoss’B, une nouvelle génération d’artistes s’apprête à conquérir la scène locale. Qui sont-ils ? Music In Africa vous les présente dans cet article.

MPR

MPR, duo nostalgique de l’ère Mobutu (ex-président zaïrois qui régna pendant plus de 30 ans), est devenu en seulement deux ans, le nouveau phénomène de la musique congolaise. Leurs titres provocateurs et des histoires racontées avec un brin d’humour sont des plus appréciés. Il est rare que leurs sorties ne fassent pas écho, la dernière en date « Malembe » est déjà un succès (plus de 800 milles vues au moment où cet article est publié).

P.James

Parmi les jeunes chanteurs qui comptent en RDC, on pourrait aussi mentionner P.James, l’ex-candidat à The Voice Afrique francophone est une perle rare. Mentoré par la star camerounaise Charlotte Dipanda qui fut sa coach à The Voice, l’artiste a tracé son chemin grâce à des singles qui l’on fait connaître à savoir « Mambo », « Posés », « Na Kobala yo » et récemment « Zonga » produit par le label Cervo Noir.

Mélissa Yansané

Fille de la chanteuse de zouk Djanelli, Mélissa faisait son apparition sur la scène congolaise avec le titre « Limbisa » signé par le label Divo. Sa musique est un mélange de nombreuses sonorités notamment le RnB, la pop et la rumba congolaise. En décembre dernier, elle faisait son retour avec « Na Lembi » dont le clip (sur lequel on peut apercevoir Gaz Mawete) totalise plus 250.000 vues sur YouTube.

Gally Garvey

Rappeur, compositeur et chanteur, Garvey est l’artiste qui monte et fait parler de lui notamment grâce à son tube « Mbok’Elengi » qui l’a imposé sur scène. La chanson dévoilée en juin 2020 en collaboration avec Koffi Olomidé raconte avec dérision les maux de la société congolaise.

Stone Komo

C’est la nouvelle recrute du label Bomaye Musik. Révélé au grand public grâce à sa participation au télé-crochet congolais Best of the Best All Star en 2019, Stone a signé en décembre dernier son premier single « Marié » en collaboration avec le rappeur franco-congolais Youssoupha. Excellent chanteur avec une voix mélodieuse, Stone a publié en février son tout nouvel EP baptisé « Love Lab », un joli mélange de sonorités rumba, zouk et RnB.

Joyce KAJ

Révélée au grand public grâce à son titre « Déraisonnés », Joyce KAJ a une carrière prometteuse. Originaire de Bukavu dans le Sud-Kivu, le chanteur entend apporter un vent de fraicheur à la musique congolaise à travers des sonorités locales et d’ailleurs. Ses chansons, inspirées des faits de société et d’expériences personnelles sont rythmés par des mélodies soul et folk.

Sarah Lula

Surnommée la déesse de « Rutwashi », un style musical à mi-chemin entre la rumba et le mutwashi (musique et danse aux sonorités traditionnelles luba), Sarah Lula s’active véritablement en musique quand elle intègre la formation musicale de la légende congolaise Tshala Muana. En octobre 2020, elle signe son premier single « Kung Fu Panda » qui rencontre un franc succès. Sarah interprète ses chansons aussi bien en lingala qu’en français.

Gaz Fabilouss

Bien qu’il soit actif depuis 2012, Gaz Fabilouss commence à véritablement se faire connaître quand il enchaîne des clips dès 2019. Il signe également des collaborations avec d’autres artistes comme Fabregas et la jeune star Rebo. En 2020, il s’associe à Fally Ipupa sur le titre « Coronavirus » et participe à la sensibilisation contre la pandémie. La même année, il fait sensation avec un autre single « Kaka Boye ».

8 nouvelles étoiles de la scène congolaise à suivre de près