RDC :l ‘Ambassadeur de l’Italie tué dans une attaque armée à Goma au Nord-Kivu

« On les a amenés en brousse. La population qui n’était pas loin a crié. Les FARDC et l’ICCN sont venus en rescousse. Et il y a eu échange des tirs. Les assaillants ont tiré sur le garde du corps et l’ambassadeur qui sont décédés », déplore le gouverneur du Nord-Kivu.


D’après la société civile, l’attaque a eu lieu dans le territoire de Nyiragongo, a quelques kilomètres de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.
Elle affirme qu’il s’agissait d’une tentative d’enlèvement du diplomate Italien qui est en mission dans cette province depuis plusieurs jours maintenant.
L’attaque a été déjouée par des gardes du Parc National des Virunga ainsi que des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).
Mambo Kawaya, président de la société civile de Nyiragongo souligne que le chauffeur du véhicule attaqué est décédé, un autre corps non identifié serait encore au sol et l’ambassadeur de l’Italie qui s’y trouvait a d’abord était blessé par balle et dépêché dans une structure sanitaire de Goma.
L’information est rapportée également par les services de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN).
« Il ne s’agissait pas d’un convoi ICCN. Les gardes tout près sont juste venus aider quand ils ont entendu l’attaque en cours. Attaque sur 2 véhicules UN vers 10h15 au lieu dit « 3 antennes » sur la RN2. Tentative d’enlèvement des 7 passagers, intervention des gardes ICCN ; 2 tués,1 blessé


L’information est aussi relayée par le Baromètre Sécuritaire du Kivu (KST).
« Un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) est tombé dans une embuscade près de Goma ce matin près du lieu-dit « 3 antennes », territoire de Nyiragongo, Nord-Kivu. Il y aurait au moins 1 mort. L’ambassadeur italien, qui faisait partie du convoi, est décédé ce lundi 22 février», rapporte le KST.

Ils étaient 7, mais 3 personnes sont mortes », dit Carly Nzanzu Kasivita.

Luca Attanasio laisse une femme et 3 enfants.